Belgian Music Days - "Vo1ces"

Sous titre
Electroacoustic Night

Concert sur le thème de la voix présenté par la Fédération Belge de Musique Electroacoustique.

La spatialisation des pièces est réalisée par les compositeurs/improvisateurs sauf mention contraire.

 

Part 1

     

1

Tympocaïne 200

Vox, sans i, sue (Live)

2024

00:10:00

2

Caroline Profanter

Stimmung

2024

00:10:00

3

Joris De Laet

Etude aux inattendus

2012

00:08:43

4

Todor Todoroff

Voices Part IV – Hallucinations

2024

00:10:00

         
     

Dur. part 1

00:38:43

 

E N T R A C T E

     
         
 

Part 2

     

1

Dirk Veulemans

Hoe mooi is de toekomst?

2019-2024

00:09:30

2

Charo Calvo

Lalaberinto

2024

00:10:00

3

Laryssa Kim

InCanto

2024

00:08:00

4

Leo Kupper

Rezas popolares do Brazil

1998

00:12:00

         
     

Dur. part 2

00:39:30

     

Durée totale

01:18:13

 

 

  • Tympocaïne 200 (Roald Baudoux, Hugues Peeters)

Vox, sans i, sue – autour de 10’

Improvisation libre électroacoustique, multiphonie

Cette improvisation utilise des voix glanées dans la mémoire mondiale des sons fixés. Nous allons emprunter la voix du milieu, mais aussi celles des côtés, du fond et du dessus. Nous allons hausser la voix, la baisser ou la casser. Il paraît que Lao-Tseu a trouvé la voix, eh bien nous en avons trouvé tout un tas. Si en fin de compte vous vous dites : "j'entends des voix", sachez que c'est tout à fait normal.

  • Caroline Profanter

Stimmung - création mondiale (2024) 10’

Acousmatique, quadriphonie

Le mot Stimmung en allemand signifie « accordage » et contient le mot « voix ». Il fait également référence à un état d'esprit, d'humeur ou de tempérament. J'ai utilisé différents enregistrements de voix humaines et non-humaines, capturées intentionnellement ou non au cours d’enregistrements sur le terrain. Elles sont ancrées dans l'environnement, dans une temporalité quotidienne, font partie d'une texture dense et traversent différents états de conscience et d'intelligibilité: parler, crier, chanter.

Joris De Laet

Etude aux inattendus (2012) 8’43

Acousmatique, octophonie

La composition suit un lien entre la structure des sons et leur évolution dans le temps. Les trajectoires des paramètres sonores choisis convergent et se concentrent vers un résultat final précis. Elles peuvent s’en écarter lorsque des conglomérats sonores se désintègrent dans un état aléatoire. La spatialisation composée est destinée à maintenir la transparence du spectre sonore global.

 

  • Todor Todoroff

Voices Part IV – Hallucinations  (2024, création mondiale) 10’

Acousmatique, 12 pistes

Dans le cycle Voices, Voices Part IV – Hallucinations poursuit l’exploration de la voix, de ses résonances et de ses transformations. Voyages au gré des intuitions et des analogies, dérèglements des sens et fantasmagories avec les mots d’Arthur Rimbaud, nourris par les explorations vocales de François Vaiana, accompagnées de traitements numériques.

ENTRACTE

  • Dirk Veulemans

Quelle beauté l'avenir promet-il ? (2019, révision 2024) 

Orgues à tuyaux, électronique, vidéo
Deux compositions tirées de ce projet : dans "Absolutely Tremendous", la voix humaine est rendue acoustiquement par une technique de balayage développée par l'artiste et par un orgue à tuyaux qu'il a lui-même construit. La voix est ainsi détachée de la personne, ce qui met en évidence le caractère dramatique du message. La partie acousmatique "In Paradisum" s'oppose à la première et peut être interprétée de différentes manières.

  • Charo Calvo 

Lalaberinto (2024) 13'

 

Un labyrinthe fait de moments.

 

 

  • Laryssa Kim

 

InCanto (2024, création mondiale) 8’

Acousmatique, quadriphonie

Spatialisation : Thibault Madeline

cette fantaisie quadriphonique, Voce enChante des formules magiques, exprime des désirs, soupire, s'ennuie, exprime la sagesse... Un rituel, une potion, et puis attendre, rester à observer... Ce n'est pas toujours efficace, au moins, pas comme l'imagine l'esprit. En fin de compte, cependant, tout est bien qui finit bien, car "Que ta volonté soit faite et non la mienne".

  • Leo Kupper 

Rezas popolares do Brazil (1998) 12'


 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lieu
Prix
16.00
Prixb
10.00
Compositeur(s)